BGFIBank Côte d’Ivoire : Résultats de l’exercice 2018

En 2018, dans un contexte caractérisé par d’importantes mutations réglementaires en zone UEMOA en lien avec la mise en œuvre de la réforme Bâle 2.3 ainsi le nouveau PCB révisé et leurs impacts significatifs sur l’activité bancaire, BGFIBank Côte d’Ivoire a su maintenir ses acquis en affichant un total de bilan de 337 milliards de FCFA en augmentation de 1% par rapport à l’exercice 2017.
En outre, la banque a poursuivi ses efforts de renforcement des fonds propres avec une situation nette en augmentation de 34% par rapport à l’année dernière, le capital social s’établissant désormais à 20 milliards de FCFA.

En matière d’exploitation, la banque obtient un Produit Net Bancaire en hausse de 5% par rapport à l’exercice 2017. Grâce à sa bonne maîtrise des frais généraux ainsi que de son coût du risque, BGFIBank Côte d’Ivoire a clôturé l’année 2018 avec un résultat net de 8,01 milliards de FCFA.

Pour accompagner sa filiale ivoirienne dans le processus de la réforme Bâle 2.3, le Conseil d’Administration, en plus de l’augmentation du capital à 20 milliards de FCFA, a décidé de ne pas distribuer de dividendes sur le résultat de 2018 et d’affecter la totalité du résultat de cet exercice au renforcement des Fonds Propres et ainsi à la consolidation de BGFIBank Côte d’Ivoire.

Grace à l’appui de ses actionnaires, au dynamisme de ses équipes et à la confiance renouvelée de sa Clientèle, BGFIBank Côte d’Ivoire renforce année après année son positionnement d’acteur majeur sur le marché bancaire ivoirien.